UNISSAHEL au Sénégal

Work package 2 : Anthropologie et approches micro-sociales qualitatives

Présentations de deux posters sur les Restes-à-charges des personnes vivant avec le VIH

L'équipe du CRCF a présenté deux posters sur le Restes-à-charges des personnes vivant avec le VIH lors d'une consultation de suivi au CRCF-CHI Fann et sur le Reste-à-Charge d'une consultation de routine pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes vivant avec le VIH à la conférence internationale sur le SIDA et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA).

Le premier poster, créé par Gabrièle Laborde-Balen, Bernard Taverne, Madjiguene, Khoudia sow, et le groupe Unissahel, met en évidence que le reste à charge d'une consultation pour un patient est d'environ 12 USD, ces frais élevés notamment à cause des frais des déplacement, qui ne sont pas pris en charge ni par le programme national VIH, ni par les mutuelles ou assurances, qui dont par ailleurs peu utilisées à cause de procédures inadaptées. Si le programme national est le mécanisme le plus efficient, il reste d'importants trous dans la prise en charge des médicaments ARV, de certains traitements complémentaires et/ou examens biologiques.

Le deuxième poster, créé par Khaly Diaw, Gabrièle Laborde-Balen et Bernard taverne, met en évidence que pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, le Reste-à-charge des dépenses occasionnées par une consultation représente en moyenne 25% du revenu mensuel des personnes enquêtées. Cette forte contribution repousse les consultations, et les frais de déplacement sont ici aussi un poste de dépense. 
 

Suivez-nous

  • Twitter
  • YouTube