UNISSAHEL au Sénégal

(Pour en savoir plus sur le contexte institutionnel au Sénégal : --> voir cette section)

L'initiative solidarité santé sahel (I3S) au Sénégal

Au Sénégal, les interventions de l’I3S ont soutenu les stratégies de la CSU en finançant partiellement l’accès à la gratuité des soins pour 500 000 enfants de moins de 5 ans et leur identification à travers l’enregistrement des naissances au niveau des centres de santé et le suivi des enfants via les carnets de santé dans la région Sud (Casamance) en partenariat avec l’UNICEF.

L’I3S a également soutenu le renforcement des capacités institutionnelles de coordination de l’assurance maladie obligatoire (ICAMO) et de l’agence pour la couverture maladie universelle (ACMU).

Unissahel au Sénégal

Au Sénégal, UNISSAHEL a plusieurs objectifs, qui abordent chacun une facette de ces dispositifs. Il s’agit d’étudier : la mise en œuvre des dispositifs de financement de la santé (gratuités, mutuelles), les effets sur l’équité, la gouvernance et la pérennité des mécanismes de financement.

 

Les projets sont répartis dans les différents groupes de travail, les work packages. 

Présentation des différents groupes de travail

Work package 1 : Démographie, santé publique quantitative et géographie

Ce premier groupe de travail vise à :

  1. Évaluer l’effet propre de la gratuité sur l’accès aux soins des enfants de moins de 5 ans issus de ménages ruraux pauvres,

  2. Analyser les tendances de la mortalité et de la morbidité chez les enfants de moins de 5 ans sur la dernière décennie,

  3. Déterminer les motivations de l’adhésion (ou de la non-adhésion) aux mutuelles communautaires des populations non-salariées pauvres,

  4. Identifier les logiques de recours aux soins des ménages pauvres bénéficiaires des programmes de gratuité des soins (les enfants de moins de 5 ans, les personnes âgées et les indigents).

Work package 2 : Anthropologie et approches micro-sociales qualitatives

Ce deuxième groupe de travail vise à : 

  1. Décrire et analyser les dispositifs, les acteurs, et les modalités de mise en oeuvre des initiatives de gratuité au Sénégal (gratuité mère enfant, VIH, tuberculose, dialyse, plan Sésame),

  2. Etudier les restes à charge pour les personnes atteintes de diverses pathologies, ou entrant dans des catégories, concernées par les services de gratuité et les mutuelles de santé,

  3. Décrire et analyser l’efficacité des mutuelles de santé comme opérateur de l’assurance maladie en milieu rural et urbain.

Work package 3 : Sciences politiques, Gouvernance

Ce troisième groupe de travail vise à comprendre comment la gouvernance des systèmes de santé se reconfigurent à travers les différentes interventions visant à atteindre la CUS.

 

Il s'agit également d'un axe de recherche transversal, qui concernera l'ensemble des pays du projet.

Work package 4 : Économie (macro-économie, micro-économétrie et économie comportementale)

Ce quatrième groupe de travail comprend deux volets :

  1. Une approche micro économique de la santé et de la famille, qui consiste à étudier l’impact de la politique de gratuité pour certaines catégories de population, la mise en place des mutuelles et le programme de bourse de solidarité familiale sur plusieurs éléments qui sont les risques financiers liés à la santé, les inégalités d’accès à la santé, la fécondité, la scolarisation et le travail des enfants ;

  2. Une approche en économie comportementale qui vise à étudier en quoi l’aversion au risque contribue, ou au contraire décourage, le recours à l’assurance maladie mutualiste.

Il s'agit également d'un axe de recherche transversal, qui concernera l'ensemble des pays du projet. 

Suivez-nous

  • Twitter
  • YouTube