UNISSAHEL au Tchad

Pour retrouver une description détaillée du contexte institutionnel au Tchad : --> voir cette section

L'initiative solidarité santé sahel (I3S) au Tchad

Deux projets ont vu le jour afin de répondre à cette problématique :

 

1) Le projet d'appui au secteur de la santé au Tchad 1 (PASST 1) (initié en 2009, clôturé en 2014),

2) Le projet d'appui au secteur de la santé au Tchad 2 (PASST 2) (depuis 2015) appuyé financièrement par l'Agence française de développement par le biais du programme I3S et par le fonds MUSKOKA.

Il y a quatre composantes principales pour le PASST 2 dont le maître d'ouvrage est le ministère de la santé publique:  

  • Composante 1 (=Objectif 1) : Renforcement des capacités techniques et opérationnelles du MSP à tous les trois  niveaux du  système de santé

  • Composante 2 (=Objectif 2) : Renforcement des structures de soins (offre et qualité)

  • Composante 3 (=Objectif 3) : Formation du personnel de santé ( Initiale, Continue) notamment les sages-femmes (initiale, continue), les Infirmiers (initiale, continue)  et les médecins (continue)

  • Composante 4(=Objectif 4) : Financement de la santé et mécanismes solidaires pour l’exemption de paiement de soins en faveur des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans

Globalement, I3S a pour objectif de renforcer l’offre des soins, d'améliorer les mécanismes de la gratuité des soins en faveur des femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans et d'accompagner les autorités tchadiennes dans la mobilisation en faveur de la Couverture sanitaire universelle. De façon plus spécifique, il s'agit de renforcer l’unité de Gestion de la gratuité du MSP, expérimenter l’élargissement du financement de l’offre des soins en faveur des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans via des actions pilotes à N’Djamena et dans la Région de Moundou, mettre en place un observatoire de la santé dans la région du Logone Occidental ( Moundou) et soutenir l’élaboration de la politique nationale de la couverture sanitaire universelle. 

UNISSAHEL au Tchad

Les questions de recherche se concentrent donc sur les aspects institutionnels, sociologiques et politiques de la faisabilité de l’extension de la couverture maladie, tandis qu’une autre partie du projet de recherche portera sur l’effectivité et les impacts à attendre de la stratégie de gratuité choisie par le gouvernement Tchadien dans le cadre de l’initiative I3S.

Les principales questions auxquelles nous souhaitons répondre sont  de trois ordres :

  1. Effectivité du mécanisme de gratuité : en quoi et à quelles conditions le mécanisme d’exemption peut-il constituer un dispositif de la couverture universelle de santé au Tchad ?​

  2.  Impact du mécanisme : dans quelle mesure et de quelle manière le mécanisme d’exemption et les mesures d’accompagnement de la politique de gratuité contribuent-ils à augmenter le recours aux soins et réduire la mortalité maternelle et infantile ? (analyses épidémiologiques et cartographiques)

  3.  Quelle est la résilience du système de santé local dans le contexte des interventions ?

  4.  Quelle est l’architecture de gouvernance de la protection sociale au Tchad, une décision véritablement délibérative ?

  5. Quels sont les différents régimes de financement de la santé et quels niveaux et ordres de coordination entre eux ?

Projets en cours

1. L'efficacité des mécanismes de gratuité

Membres du projet: Alexandre DUMONT (CEPED (IRD)), Wendyama Charles KABORE (IRSS), Ahmat Malick Ousman (BASE), Ramadan Kagonta (BASE), Dahab Manoufi (BASE), Valéry RIDDE (CEPED (IRD))

2. Les effets de la gratuité : analyses spatiales

Membres du projet: Emmanuel BONNET (RESILIENCES (IRD)), Ratnan NGADOUM (Université de N’Djamena), Dahab MANOUFI (BASE)

3. Etude sur la résilience du système de santé

Membres du projet: Idriss Ali Gali-Gali (BASE), Dahab MANOUFI (BASE), Valéry RIDDE (CEPED(IRD))

Suivez-nous

  • Twitter
  • YouTube